Municipales 2020 : Réponse Jean-Sébastien DE CASALTA . Liste SPARTIMU L'AVVENE

Réponse Jean-Sébastien DE CASALTA . Liste SPARTIMU L'AVVENE

Question n°1: permettre un meilleur accès au logement social et très social ?

- Renforcement du service intercommunal de l’habitat car l’habitat doit être géré au niveau de l’agglomération avec des règles claires et transparentes d’attribution.

- Pour permettre l’accès au logement social il faut combler les manques et continuer à en produire. Nous agirons à 3 niveaux :

- En favorisant la construction de logements neufs par les organismes sociaux - En rénovant les logements sociaux existants qui sont dégradés et inoccupés (plus de 200 sociaux vacants aujourd’hui à Bastia)

- En incitant à la réservation d’une partie de logements sociaux dans les grands projets immobiliers privés

- Renforcer la rénovation de l’habitat dégradé en centre ancien

- Aide pour constituer les dossiers d’aide à la rénovation pour les propriétaires privés.

- Une aide de la mairie peut être mise en place, pour permettre aux propriétaires en difficultés financières de bien terminer les travaux avec en échange un contrat imposant la location du bien avec un loyer modéré (jeunes couples, mixité sociale), et retour de beaucoup de familles en centre-ville

Question n°2: rendre plus supportable les conditions des personnes, de plus en plus nombreuses, vivant sans domicile fixe (toilettes et douches publiques, give box, accroissement des places d'hébergement, consignes pour leurs bagages ...)

- Nous comptons installer de nouvelles toilettes publiques

- Après concertation avec les partenaires nous étudierons l’extension des centres d’hébergement actuels ou la création d’un nouveau centre d'hébergement équipé de douches, de lavabos, de toilettes, de consignes pour bagages et d’une salle de repos, y compris pour les non-résidents du centre d'hébergement (travail à mener en partenariat avec les associations)

Questions n°3: améliorer la mobilité, proposeriez-vous, notamment, la gratuité des transports en commun ?

- Les lignes de transports en commun seront développées et les horaires étendus en soirée pour bénéficier à tous ceux qui peuvent ou ne souhaitent pas utiliser les voitures.

- Des conventions seront passées avec tous les organismes sociaux et les associations concernées pour mettre à disposition des cartes de transports gratuites pour les plus démunis. 

Question n°4: Réduire le renoncement aux soins:

La question des soins n’est pas une responsabilité directe des communes mais de l’Etat toutefois la commune interviendra à plusieurs niveaux.

- Nous mettrons en place une ou deux maisons de santé en ville

- Mise en place d’un dispositif d’aide à l'installation pour les jeunes médecins (locaux, matériels, exct) - Référent dédié à l’accompagnement des personnes en difficultés pour essayer de résorber le renoncement aux soins

- A travers le refuge de Fornacina nous mettrons en place un système de soins gratuits pour les animaux des personnes démunies.

Question n°5 Lutter contre le décrochage scolaire:

La lutte contre le décrochage scolaire est déjà une priorité nationale, les mesures sont déployées dans l’ensemble des académies.

- La MLDS (mission de lutte contre le décrochage scolaire) propose de pouvoir accompagner chaque jeune qui le souhaite pour lui permettre de faire face aux problèmes rencontrés (scolaires, professionnels, personnels) et de construire ainsi avec lui un parcours d'accès à la formation et à la qualification.

- Il est évident que la Mairie peut informer, apporter une aide aux parents et surtout aider les associations qui prennent en charge l’aide aux devoirs à être financées par les contrats de ville (aide aux devoirs, club de lecture…)

Question n°6: Favoriser la formation et l’emploi des jeunes:

- Itinéraires d'accès à la qualification et l’emploi par des préparations aux examens et aux formations toujours en partenariat avec les associations (contrat de ville) et l’éducation nationale à travers certains de ses dispositifs.

- Et des formations complémentaires d’initiatives locales

- Création d’un centre d’hébergement des jeunes travailleurs qui manque cruellement dans le grand Bastia.

Question n°7: Vous inscrire dans le dispositif “territoire zéro chômeur de longue durée ?

La ville est déjà partie prenante du dispositif.

Question n°8: Limiter la déshumanisation des démarches administratives ?

La mise en place à la Mairie d’un service permettant l’accès au minimum garanti va permettre aux personnes nécessitant une aide pour les démarches administratives de pouvoir être en contact avec un interlocuteur dédié

Question n°9: Favoriser l’accueil de familles de migrants ?

Bastia a toujours été une ville hospitalière à travers les époques et les générations pour les migrants de toutes origines. La liste “Spartimu l’avvene” est portée par Jean-Sébastien De Casalta, vice-président de la ligue des droits de l’homme poursuivra cette politique dans des conditions propres à permettre leur insertion réussie dans la vie de la cité.

Question n°10: Mieux coordonner les différentes politiques de lutte contre la pauvreté (état, collectivité, intercommunalité…):

La municipalité et la communauté d’agglomération de Bastia joueront pleinement leur rôle dans la coordination des politiques de lutte contre la pauvreté. Deux services seront renforcés à cet effet le CCAS avec la mise en place du minimum solidaire garanti et le service communautaire de l’habitat. Ils travailleront en étroite collaboration avec les autres institutions et les différentes associations qui luttent contre la pauvreté.

Question n°11: Mieux intégrer les personnes vivant en situation de pauvreté dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des mesures qui les concernent le plus ?

Le service que nous allons mettre en place sera en partie assuré par les bénévoles qui pourront coordonner tous les dispositifs avec les personnes nécessiteuses

Question n°12: Aider les associations qui viennent en aide aux plus pauvres ?

D’abord il faut ici les remercier du fond du cœur pour le travail formidable qu’elles effectuent L’objectif est d’être à leur écoute pour les accompagner mieux en termes d’installations, de financement et de mise en place de dispositifs d’intervention auprès de la population.


Publié par: webmaster
Type de document: Réponses aux élections municipales 2020 / Réponse politique / Accompagnement personnalisé
Auteur:
Date article:





© CLE Pumonte 2018 - @cle-ajaccio@sfr.fr - Réalisation : Kikou Chabrol
Derniers communiqués
Germaine BOURDAIS pour la CLE sur ALTA FREQUENZA
10 mars 2020
CORSE NET INFO . Municipales 2020 AJACCIO. Les propositions sociales des candidats
25 fevrier 2020
21 Réponses à la lettre ouverte des municipales 2020
19 fevrier 2020
Insertion Vêtement Prévention Soins Accompagnement Atelier Aliment Alphabétisation Solidarité Accès Accueil Démarche Droits Aide Distribution Hébergement