Municipales 2020 : Reponse Jean ZUCCARELLI . Liste CHOISIR BASTIA. A SCELTA DI BASTIA

 Reponse Jean ZUCCARELLI . Liste CHOISIR BASTIA. A SCELTA DI BASTIA

1. permettre un meilleur accès au logement social et très social ?

Le droit à la ville passe en priorité par le droit au logement pour tous les Bastiais, quels que soient leurs revenus. Ce n'est pas le choix du maire sortant qui a déclaré dans une interview en août 2016 que son objectif était de privilégier « des gens propriétaires de leur logement » afin d'« attirer des gens avec un pouvoir d'achat plus important ». La moitié des Bastiais(e)s gagnent moins de 1300 euros par mois, et 25% vivent sous le seuil de pauvreté. Pour répondre aux besoins de logement nous proposons de construire 2000 logements dont 1000 sociaux pour résorber la demande en souffrance et d’appliquer la règle des trois tiers pour le logement social, l'accession sociale à la propriété, l'accession à prix libre.

2. rendre plus supportable les conditions des personnes, de plus en plus nombreuses, vivant sans domicile fixe (toilettes et douches publiques, give box, accroissement des places d'hébergement, consignes pour leurs bagages …)

Il est indispensable de poursuivre et de développer la prise en compte digne des personnes sans domicile fixe. Cela implique de réaliser des hébergements d’urgence comme des points de « bains douches municipaux » gratuits avec caissons individuels de rangement et les toilettes publiques.

3. améliorer la mobilité, proposeriez-vous, notamment, la gratuité des transports en commun ?

Nous voulons mieux coordonner les dispositifs de tarification sociale et de gratuité existants et les renforcer. L’absence de revenus ne doit pas être un obstacle pour accéder aux services publics. La gratuité des transports publics sur la ville est dans notre programme nous proposerons une extension au territoire intercommunal de l’agglomération.

4. réduire le renoncement aux soins ?

Il faut renforcer le cœur du dispositif de santé départemental à savoir l’hôpital qui représente la première garantie d’accès aux soins pour toute la population. 25% des entrants n’ont aucune couverture complémentaire alors que le déremboursement des médicaments, entre autres, pénalise les plus modestes, c’est dire l’intérêt de disposer d’un hôpital sur le territoire de la ville. C’est le sens de notre engagement pour obtenir les moyens humains, matériels et financier nécessaires au bon fonctionnement de l’hôpital public et des urgences. Nous voulons également par des mesures incitatives diversifier l’offre médicale par l’installation de médecins généralistes et spécialistes. Bastia dispose d’un tissu associatif particulièrement actif sur les questions de solidarités. Ce réseau social de proximité est un atout pour développer une politique sociale innovante et favoriser l’accès aux droits la ou il y a du renoncement et des personnes qui s’isolent. A ce titre, nous proposons que la ville soutienne le développement d’outils d’inclusion sociale visant à : • Améliorer l’aide alimentaire avec le développement d’une épicerie sociale portée par le secteur associatif et le CCAS de la ville. • Accompagner et aider à la réalisation de projets issus de l’ESS tels que les ressourceries ou garages solidaires. • Élargir les dispositifs d’aides (aides à l’adhésion associative, etc.) et les outils de prévention, d’information et d’accompagnement des personnes en difficultés sociales et économiques. • Faciliter toujours plus l’accès aux droits, aux services du CCAS et à un réseau social de proximité. • Développer toujours plus les partenariats avec et entre institutions publiques (CAF, Pôle Emploi, CdC, etc.). • Soutenir les structures de quartiers dans le développement des actions d’insertion. • Consolider l'accès de toutes et tous à la maîtrise de l'environnement numérique (développement des points de médiation numérique dans les équipements existants, etc.).

5. lutter contre le décrochage scolaire ?

Nous voulons donner les moyens au corps enseignant et aux jeunes des établissements scolaires publics de la ville d’enseigner et étudier dans les meilleures conditions qui soient. • Poursuivre le programme de réhabilitation et de rénovation thermique et phonique des écoles publiques et des restaurants scolaires de la ville. • Lancer une étude d’implantation d’établissements publics scolaires, en concertation avec le rectorat et l’inspection académique, dans les nouveaux quartiers d’habitation. • Poursuivre le développement de temps d’activités périscolaires (TAP) de qualité et accessibles à tous. • Maintenir la gratuité et l’égalité d’accès aux TAP • Agir pour sécuriser les emplois et les qualifications du personnel intervenant sur les TAP. • Développer le travail en commun entre le réseau associatif, les équipements culturels, l’école et la ville autour de projets ouvrant à la culture, au sport, aux sciences ainsi que la préservation de nos écosystèmes.

6. favoriser la formation et l'emploi des jeunes déscolarisés ?

Nous veillerons à ce que se mette en place un « réseau de réussite solidaire » (en lien avec le Centre Régional Information Jeunesse, Mission Locale, Ecole de la 2ème chance..) permettant aux jeunes de 16 à 27 ans d’être accompagnés par les acteurs/ices de la ville dans leur projet. L’objectif de ce réseau sera d’une part d’accompagner de manière étroite ces jeunes dans leurs projets (Études, formation, stage, recherche d’emploi, mobilité internationale, création d’entreprise, etc.), d’autre part d’orienter vers toute autre institution, service municipal, association ou entreprise partenaire, s’avérant être le meilleur interlocuteur.

7. vous inscrire dans le dispositif "Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée" ?

Bastia est déjà impliquée dans ce dispositif. Imaginé par ATD Quart Monde, lancé en janvier 2017 après une première loi votée en février 2016. Il permet à des entreprises à but d’emploi (EBE) de recruter en contrat à durée indéterminé (CDI) des personnes éloignées de l’emploi dans des activités non concurrentielles. C’est pourquoi sans dénoncer ce dispositif que nous continuerons à promouvoir, nous actionnerons le levier de l’investissement avec des clauses sociales dans les marchés publics favorables à l’embauche locale. La réalisation du port de Bastia que nous défendons est une opportunité majeure en ce sens qui permettra de dynamiser l’économie dans le bassin du grand Bastia et sur Bastia où le chômage en 2016 a atteint les 14.9 %.

8. limiter la déshumanisation des démarches administratives ?

Notre action favorisera : • L’accès aux droits, aux services du CCAS et à un réseau social de proximité dynamique. Développer toujours plus les partenariats avec et entre institutions publiques (CAF, Pôle Emploi, CdC, etc.). • Le soutien aux structures de quartiers, acteurs incontournables, dans le développement des actions d’insertion. • Les dispositifs d’aide à la maîtrise de l'environnement numérique (développement des points de médiation numérique dans les équipements existants, etc.).

9. favoriser l'accueil de familles de migrants ?

Le droit à la mobilité est reconnu par la déclaration des droits de l’Homme, les migrations forcées ne cessent d’augmenter. On le doit à l’état du monde actuel. Un monde profondément divisé par les inégalités qui ne cessent de croître. Un monde où une poignée d’individus possède autant de richesses que des centaines de millions de personnes. Un monde où la pauvreté et des conflits sans fin jettent sur les routes de l’exil des femmes, des hommes et des enfants désemparés et d’autres, victimes de persécutions religieuses, ethniques, politiques, sexuelles. Nous sommes donc pour un accueil digne et humain de ces personnes en ayant conscience que cela dépend en premier lieu des politiques retenues par l’Union européenne et l’Etat.

10. mieux coordonner les différentes politiques de lutte contre la pauvreté (Etat, Collectivité, intercommunalité) ?

En respectant les compétences de chaque acteur institutionnel, l’action que nous impulserons au niveau de la commune sera imprégnée de ce souci de coordination pour être plus efficace dans ce combat essentiel à nos yeux. Nous proposons en partenariat avec ces acteurs concernés de créer un revenu minimum de vie complétant les dispositifs existants. Nous mettrons un terme à la politique de matraquage fiscal dont l’impact pour les bastiais est d’autant plus lourd que la cherté de la vie en Corse (contre laquelle nous nous battons) réduit déjà considérablement leur pouvoir d’achat. Nous proposons une tarification sociale de l’eau.

11. mieux intégrer les personnes vivant en situation de pauvreté dans la conception, la mise en œuvre et l'évaluation des mesures qui les concernent le plus ?

Ces dernières années, l’autonomie des communes a été mise en cause par la baisse des dotations. Pourtant, la commune est un creuset essentiel de la démocratie dans notre République. Elle est souvent le lieu où le citoyen cherche un interlocuteur face à un problème, à une difficulté. Echelon de proximité, elle permet aussi aux citoyens de débattre, d’exprimer leurs besoins, de participer au devenir de leur territoire. Notre volonté est de mieux combiner participation citoyenne et représentation élective, toujours au service de l’amélioration du quotidien des habitants et donc de l’intérêt général. Nous nous engageons ainsi à mettre en place une assemblée annuelle des citoyens bastiais et à créer un comité d’évaluation des politiques publiques locales. Notre ambition est de permettre aux femmes et aux hommes de participer davantage au devenir de leur ville et cela s’adresse naturellement à celles et ceux qui sont les plus modestes.

12. aider les associations qui viennent en aide aux plus pauvres ?

Bastia dispose d’un tissu associatif particulièrement actif sur les questions de solidarités. Nous considérons qu’il s’agit d’un atout supplémentaire pour notre action auquel nous accorderons le soutien nécessaire.

Jean ZUCCARELLI . Liste CHOISIR BASTIA. A SCELTA DI BASTIA


Publié par: webmaster
Type de document: Réponses aux élections municipales 2020 / Réponse politique / Accompagnement personnalisé
Auteur:
Date article:





© CLE Pumonte 2018 - @cle-ajaccio@sfr.fr - Réalisation : Kikou Chabrol
Derniers communiqués
Germaine BOURDAIS pour la CLE sur ALTA FREQUENZA
10 mars 2020
CORSE NET INFO . Municipales 2020 AJACCIO. Les propositions sociales des candidats
25 fevrier 2020
21 Réponses à la lettre ouverte des municipales 2020
19 fevrier 2020
Insertion Vêtement Prévention Soins Accompagnement Atelier Aliment Alphabétisation Solidarité Accès Accueil Démarche Droits Aide Distribution Hébergement