Municipales 2020 : Reponse liste RIACQUISTU LISANU (Ile Rousse) Michel FRASSATI

Réponses du Riacquistu Lisulanu Cumuna di L’Isula Rossa. Michel FRASSATI

1) Permettre un meilleur accès au logement social et très social ?

Nous contractualiserons avec les promoteurs immobiliers un pourcentage du programme dédié au primo accédants conditionnant le permis de construire Nous préempterons des logements insalubres dans le centre ancien pour les rénover et les mettre à disposition des plus démunis soit en location, soit en accession à la propriété.

2) Conditions d’accueil des « sans domicile fixe » ?

Nous créerons un accueil d’urgence (espace cuisine, 3 à 4 lits, installations sanitaires) pour les « sans domicile fixe ».

3) Améliorer la mobilité et gratuité des transports en commun ?

Nous créerons des lignes de transports en commun (inexistantes à l’heure actuelle), avec des navettes (à terme non polluantes) qui desserviront la ville et ses quartiers. Leur gratuité sera étudiée sous réserve d’un équilibre budgétaire du service. Nous créerons une plateforme multimodale (gares routière, maritime, ferroviaires, taxis et navettes).

4) Réduire le renoncement aux soins ?

Nous nous efforcerons de la faire en partenariat avec une assurance mutuelle qui aura répondu à notre appel d’offre et nous contractualiserons avec une mutuelle sociale, en particulier pour les plus démunis et au-delà pour tous ceux qui en expriment le besoin.

5) Lutter contre le décrochage scolaire ?

Ce problème, bien réel sur notre île, n’a pas été explicitement annoncé dans notre projet. Il va de soi que nous étudierons toute action en partenariat avec certains services ou associations et avec l’Education Nationale

6) Favoriser la formation et l’emploi des jeunes déscolarisés ?

Nous faciliterons la recherche d’emploi pour les plus en difficulté avec une commission municipale dédiée Pour tous les travaux dont la mairie est maître d’œuvre, nous veillerons à l’application de la Charte pour l’Emploi local Nous aiderons à l’implantation d’associations intermédiaires permettant de former et d’employer les jeunes déscolarisés (récupération, rénovation et vente de matériels électro-ménagers, de meubles, de vêtements…). Nous favoriserons l’implantation d’entreprises artisanales ou dédiées aux énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, éoliennes individuelles) ou à l’économie verte (jardins solidaires).

7) Territoire zéro chômeurs ?

Nous veillerons à ce que la commission municipale, en partenariat avec Pôle Emploi, mette tout en œuvre pour accompagner les demandeurs d’emploi afin d’évaluer leurs talents et leurs compétences, afin de les former aux techniques de recherche d’emploi et de les conseiller utilement en fonction du marché local.

8) Déshumanisation des démarches administratives ?

Nous étudierons rapidement la mise en place d’un service municipal de services aux administrés qui permettra d’aider toutes les personnes en difficulté dans leurs démarches administratives.

9) Favoriser l’accueil de familles de migrants ?

A court terme, nous pourrons difficilement et décemment le faire car nous sommes en zone tendue. L’important déficit de logements accessibles aux plus démunis ne nous permet pas pour l’heure de nous engager plus avant dans ce domaine préoccupant au plan humanitaire. Nous n’émettons bien entendu aucune opposition de principe à un accueil de ce type et nous l’envisagerons, dans la limite de nos possibilités, lorsque nous disposerons de logements sociaux en cours de mandature.

10) Mieux coordonner les différentes politiques de lutte contre la pauvreté.

Cela va de soi, nous créerons par exemple des logements sociaux dans le cadre de financements de l’ANAH et de l’OPAH d’une part et dans la négociation de logements sociaux avec les promoteurs d’autre part. La municipalité « Riacquistu Lisulanu » s’engagera en partenariat avec le CCAS et les supermarchés de la microrégion dans la création d’une épicerie solidaire à bas coûts permettant aux plus pauvres d’accéder aux produits de première nécessité.

11) Mieux intégrer les personnes vivant en situation de pauvreté dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des mesures qui les concernent le plus ?

Le CCAS « La Fabrique Citoyenne » étant le partenaire privilégié de la municipalité dans l’accompagnement de ces personnes, nous lui donnerons tous les moyens pour accomplir efficacement sa mission. 12) Aider les associations qui viennent en aide aux plus pauvres. Le projet de Riacquistu Lisulanu étant de favoriser l’implantation d’associations intermédiaires (créatrices de formations et d’emplois pour permettre aux plus pauvres de retrouver leur dignité), nous créerons à court terme une épicerie solidaire (voir plus haut) et nous aiderons, en leur fournissant des locaux par exemple, celles qui viennent déjà en aide aux plus démunis.

Riacquistu Lisulanu Cumuna di L’Isula Rossa. Michel FRASSATI


Publié par: webmaster
Type de document: Réponses aux élections municipales 2020 / Réponse politique / Accompagnement personnalisé
Auteur:
Date article:
Document :   





© CLE Pumonte 2018 - @cle-ajaccio@sfr.fr - Réalisation : Kikou Chabrol
Derniers communiqués
Germaine BOURDAIS pour la CLE sur ALTA FREQUENZA
10 mars 2020
CORSE NET INFO . Municipales 2020 AJACCIO. Les propositions sociales des candidats
25 fevrier 2020
21 Réponses à la lettre ouverte des municipales 2020
19 fevrier 2020
Insertion Vêtement Prévention Soins Accompagnement Atelier Aliment Alphabétisation Solidarité Accès Accueil Démarche Droits Aide Distribution Hébergement